Sophro-Sphère s’occupe de l’humain

Sylvie Tabary propose à Amiens et Longueau des séances de sophrologie aux salariés et aux particuliers. De quoi apporter plus d’harmonie et d’équilibre en entreprise et replacer la fonction de l’humain au cœur du monde professionnel.

Installée sur deux lieux de consultation, à Amiens et Longueau, l’entreprise picarde Sophro-Sphère, créée par Sylvie Tabary, vise à apporter des solutions aux problèmes de stress des salariés. « Le but est bel et bien d’apporter du changement. L’être humain perd sa place au sein de l’entreprise. Avec la sophrologie, on travaille sur les risques psycho-sociaux et les troubles musculo-squelettiques notamment. Il s’agit de prendre conscience des mauvaises postures, de gérer son stress en prévention primaire et secondaire », explique la sophrologue. Après plus de 20 ans dans le monde du travail à différents postes, la nouvelle entrepreneuse connaît bien les arcanes de l’entreprise en général et les dégâts possibles sur de nombreux salariés. « J’oriente mon travail sur l’adéquation de l’Homme à son environnement. Dans une société en perpétuel mouvement, l’être humain doit apprendre à s’adapter aux différents changements de la vie pour ne pas subir mais être acteur de son quotidien. Chaque salarié doit prendre conscience qu’il est un maillon dans une chaîne. Dans cette vision globale, il faut réaffirmer l’individu dans le collectif », souligne Sylvie Tabary, qui consulte à la clinique Victor-Pauchet et à l’Immeuble Origami de Longeau.

Prise de recul et prise de conscience

Au fur et à mesure des séances, le regard change et la prise de recul s’opère. La technique de la sophrologue est basée sur un travail sur le schéma corporel, les sensations et les émotions de la personne. « Le tout passe ensuite surtout par des techniques de respiration et de détente. C’est de la relaxation dynamique personnalisée à chaque situation », poursuit l’experte, formée aux ressources humaines et diplômée d’un master en Ressources humaines et de l’Académie de sophrologie caycédienne de Paris. Sylvie Tabary est également formée à l’auto-hypnose et au diagnostic des risques professionnels à l’INRS. Elle organise régulièrement des stages de gestion du stress en cinq séances. « En fait, la sophrologie ce n’est rien d’autre que le cerveau qui fait du sport. On joue sur la plasticité des neurones en créant un nouveau schéma neuronal. Le but est de garder le contrôle et développer ses potentiels. C’est tout bénéfice pour les entreprises », assure-t-elle. Des entreprises qui sont d’ailleurs nombreuses localement à faire appel à ces techniques simples et efficaces. C’est le cas de Faiveley, Cerfrance ou de mutuelles qui ont compris que la valeur ajoutée dans l’entreprise, c’est l’humain.

Auteur d'origine: Kaltoume Dourouri
Contrefaçon de marque : l’indifférence des conditi...
Une application mobile pour choisir ses cosmétique...

Sur le même sujet:

 
Joomla3 Appliance - Powered by TurnKey Linux